Accéder au contenu principal

Devenir une femme... avec tous les problèmes gynéco qui vont avec !

Bonjour et bienvenue sur mon blog !

Je m'appelle Céline, j'ai 26 ans et j'ai connu tout au long de ma vie de femme pourtant encore assez courte (!!) des ennuis gynécologiques répétitifs et handicapants :
Pour commencer, de l'herpès génital  dès que j'ai été réglée (à 11 ans), et qui revenait quasiment tous les mois pendant mes règles. En alternance avec cet herpes, j'ai bien sûr eu droit à des tas de mycoses vaginales car j'avais la vulve et le vagin tout le temps irrités et je ne prenais pas soin de mon corps comme il aurait fallu. Lors de mes premiers rapports sexuels, j'ai connu mes premières cystites ainsi qu'un gros dérèglement de ma flore vaginale qui m'a donné des démangeaisons à n'en plus finir........

Bref ! Je n'ai pas toujours su distinguer les différentes pathologies que j'avais ; il faut dire que le plus souvent, "quand ça fait mal, ça fait mal" et c'est difficile de rester lucide pour trouver vraiment où ça va mal et comment. Est-ce que ça brûle ? Est-ce que ça gratte ? Pour moi c'était vraiment dur de faire la différence...

Je commence seulement maintenant à y voir plus clair dans ce qui m'est arrivé et je me rends compte que j'aurais pu éviter pas mal de soucis si j'avais eu les bons conseils et les bons réflexes au bon moment.
Voilà pourquoi je crée ce blog, histoire de pouvoir partager mon expérience et peut être (je l'espère) pouvoir faire gagner du temps à d'autres femmes qui ont ce genres de problèmes.

Commentaires

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Comment reconnaître une mycose vaginale ?

Vous ressentez des sensations très particulières et désagréables au niveau de votre appareil génital et vous vous demandez ce qu'il s'y passe ?

Les sensations que l'on éprouve lorsqu'un champignon de type Candida est en train de se développer dans votre vagin ou à l'entrée de celui-ci sont des démangeaisons et/ou des sensations de brûlures ainsi que l'impression que votre vulve "colle" à votre culotte. Vous pouvez observer aussi des pertes blanches au fond de votre culotte, comme du lait caillé. Lors des rapport sexuels, vous ressentez une forte douleur abrasive.

Si vous ressentez ces symptômes, et avant de courir chez votre médecin, lavez vous à l'eau froide (l'eau chaude "décape" et déséquilibre donc encore plus la flore vaginale, voir l'article sur La flore vaginale) et observez à l'aide d'un miroir l'entrée de votre vagin :
Les alentours de votre vulve sont sûrement enflammés (pas rose comme d'habitude mais

Les mycoses vaginales et leurs causes

Pour comprendre un peu comment ces mycoses ou champignons arrivent à nous gâcher la vie, une petite explication sur la nature du vagin s'impose :

Comme la bouche, le nez, ou d'autres cavités humaines qui comportent des muqueuses, le vagin n'est pas un milieu stérile. C'est à dire qu'il contient plein de mini-organismes normalement inoffensifs tels que des bactéries et des champignons (et autres bidules encore sûrement...).
Pourquoi "normalement inoffensifs" ? Parce que ces organismes sont en développement très limité dans le vagin et que dans ces quantités là ils forment un certain équilibre nécessaire à notre corps humain. On appelle ce milieu la flore vaginale. Et c'est justement sur l'équilibre de cette flore vaginale que tout repose.

Imaginez ce scénario
(qui m'est arrivé et qui arrive à plein d'autres femmes) :
Vous êtes amenée à prendre des antibiotiques pour soigner une grosse angine. Soit. Le principe de l'antibiotique est qu&…

Protégez votre flore vaginale !

Qu'est-ce que la flore vaginale ?

Comme la bouche, le nez, ou toute autre muqueuse, le vagin n'est pas un milieu stérile. C'est à dire qu'il contient plein de micro-organismes inoffensifs tels que des bactéries, des germes et des levures. La flore vaginale est le terme employé pour parler de ce milieu organique dans notre vagin. Ces micro-organismes constituent un véritable écosystème qui nous protège des agressions infectieuses. Ils ont par exemple pour rôle de maintenir une acidité normale dans le vagin.

Malheureusement cet écosystème constitue un équilibre fragile.
La flore vaginale peut être détériorée ou fragilisée par de multiples facteurs dont nous parlerons plus bas. Si ce déséquilibre intervient, le vagin devient donc un milieu propice au développement d'infections vaginales.
Voilà donc pourquoi il faut protéger et prendre soin de notre flore vaginale !

Comment protéger cet équilibre fragile ?
L'hygiène intime joue un grand rôle dans le maintien de cet équ…